Stage Oléron 2013

04 août 2013, Centre Sportif de Boyardville c’est là que tout commence, après avoir survécu aux embouteillages et à la chaleur, quelle joie que de sortir de la voiture, de sentir l’air marin et de se dire « J’y suis enfin ! ». Car oui ! La plupart d’entre nous, on attend ce stage depuis un an déjà. Et puis quand vous êtes nouveau, vous en entendez tellement parler que vous n’avez qu’une hâte c’est de commencer.

Cette année, « convivialité » est le mot d’ordre ! Hé oui, chez nous on ne fait jamais bande à part. Alors, on apprécie chacun pour ses petites manies, l’odeur du shampoing à la pomme, les tongs blanches devant la dernière cabine de douche, cet air de guitare qui te réveille doucement en plein milieu d’après midi et la GoPro qui te suit partout… Le décor est planté, vous avez l’image en tête ? Maintenant passons au plus important : le programme !

Lundi, footing à 7h, pour les plus sportifs ça sera une promenade de santé (du moins c’est l’impression que vous donnez). Pour les autres – comme moi – vous serez fier(e) de dire que vous avez tenue huit minutes !

À 9h, le Dobok sur le dos, la ceinture correctement nouée, vous revoyez vos bases, blocages, positions, rien de plus important que les tous premiers mouvements. À 17h, de retour dans la salle on revoit ses poomsés.

Mardi, c’est à 6h que l’entraînement commence, c’est là que vous vous dites que votre tête au réveil n’est pas si terrible que ça. Réveil musculaire en douceur, on revoit rapidement les bases de la veille et ensuite c’est coup de pied ! Après midi, c’est poomses supérieurs pour tout le monde.

Mercredi échange annuel avec le Nihon Tai Jitsu, le matin ils s’occupent de nous, projections, clefs de bras et étranglement au plus grand damne de certains. À 17h ils sont chez nous, on leur montre des trucs simples – ou pas – et on peut même voir des étoiles dans leurs yeux quand ton pied se lève jusqu’à leur visage.

Jeudi, rendez-vous 6h, avec toujours ce réveil musculaire tout en douceur puis on finit par faire des poomses face à la mer, les pieds dans le sable, avec devant vous le soleil qui se lève. Mais on s’étonne de l’incroyable stabilité qu’on a gagné grâce au sable.

Vendredi, de retour sur la plage, on décale on frappe, on décale on frappe. Le sable vole un peu mais c’est pas trop grave tant que ce n’est pas sur vous ! Le soir, vous avez le choix entre poomsé ou combat. Cinq courageux ont revêtu les plastrons et ont combattu en tout bien tout honneur.

Samedi, c’est rendez-vous 10h pour le dernier jour et sans doute le meilleur puisque c’est massage et relaxation et oui nous savons faire preuve d’un peu de tendresse.

Sinon, le reste de vos journées sont rythmés par les douches, les footings quotidien vous faisant progresser (et oui de huit minutes je suis passée à trente-et-une !), basket, ping pong et tir à l’arc pour le plus courageux, les siestes, mais aussi la nuit du vendredi que vous passez avec les gens du Nihon Tai Jitsu entre barbecue, danse et nos deux guitaristes jouant sur une table en pierre jusqu’à deux heures du matin. En bref, de bons souvenirs, beaucoup de sport et une ambiance de folie ! On attend plus que vous pour Oléron 2014 !

Maureen Nivelle – Terminale, Ceinture Noire.